chevaux et soin

Le dressage est aussi exigeant pour le cheval que pour le cavalier. une soigneuse d’animaux (30 ans) est chargée, dans une écurie d’entraînement, de veiller à ce que les chevaux , arabes soient bien soignés.

L’amour d’une soigneuse d’animaux pour les animaux est évident, tant sur le plan professionnel que privé : la responsable des chevaux formée dans le domaine de l’élevage de chevaux, qui a également suivi une formation d’assistante vétérinaire – après une réorganisation de la profession, le titre est maintenant “assistante vétérinaire” – possède elle-même trois chevaux : “Je trouve la vie avec les animaux très relaxante. C’est pourquoi j’ai toujours voulu travailler avec les animaux”. Avec ce bagage, elle dispose des meilleures conditions pour s’occuper de chevaux de dressage de grande qualité.

 

Un don pour les animaux

Pendant son séjour dans une ferme d’élevage, une soigneuse d’animaux était principalement responsable de l’insémination des poulinières et des poulains, mais elle s’occupait également des soins aux chevaux. Cette région l’a particulièrement attirée, si bien que quelques temps plus tard, elle a déménagé dans l’écurie de dressage et d’entraînement  dans le territoire, où elle est maintenant responsable des soins et de l’entretien des chevaux.

 

 

Pour pouvoir assumer des tâches de soins aux chevaux, de nombreuses exploitations agricoles doivent avoir suivi un cours pour devenir palefrenier certifié de la Fédération équestre allemande.

Cependant, comme elle avait une formation d’éleveur de chevaux et plusieurs années d’expérience professionnelle, une soigneuse d’animaux n’a pas exigé de justificatif. Elle avait acquis les connaissances sur les soins et l’alimentation, l’hygiène et l’équipement des écuries ainsi que les connaissances sur des sujets tels que les sabots, la science vétérinaire, le droit du travail et les lois sur la protection des animaux au cours de sa formation et de son expérience professionnelle quotidienne.

Cependant, comme chaque étalon et chaque cheval est différent, elle continue à s’informer sur les soins aux chevaux, comme elle le dit elle-même : “Même au moment de l’alimentation, il y a des différences : les chevaux de dressage, contrairement aux juments poulinières, ont besoin d’une alimentation très énergétique, comme du foin de haute qualité. Comme les chevaux transpirent beaucoup à l’entraînement ou en compétition, nous ajoutons des électrolytes à l’eau”.

 

Des soins complets

Quand une soigneuse d’animaux entre dans l’écurie à six heures et demie du matin, 30 chevaux l’attendent déjà : “Ce sont les chevaux de la famille ainsi que ceux de propriétaires privés. Pour le petit déjeuner, ils ont d’abord de l’ensilage – du fourrage vert de haute qualité conservé par fermentation – et des coups. Ensuite, le palefrenier se met à nettoyer les écuries et à coucher les chevaux avec de la paille fraîche – après tout, jusqu’à 50 kilos de crottes de cheval atterrissent dans le box chaque jour. Après une collation d’aliments concentrés,

une soigneuse d’animaux prépare les chevaux pour le dressage : “Je m’occupe du démêlage, c’est-à-dire de la mise en place de la bride, de la selle et du toilettage du cheval avant et après la monte. Les sabots doivent également être grattés, car les pierres, la saleté et le fumier stable peuvent s’y coincer et provoquer des infections. La jeune femme de 30 ans connaît très bien les chevaux qui lui sont confiés : elle remarque immédiatement s’ils ne se sentent pas bien et sait quand le vétérinaire doit venir.

une soigneuse d’animaux prépare les jeunes chevaux aux instructions de soin et de dressage en marchant en laisse – ce qu’on appelle la fente. “Certains animaux dont je m’occupe depuis mon plus jeune âge : C’est formidable de voir comment ils se développent”, s’enthousiasme-t-elle. La journée de travail est assez exigeante, surtout lorsque plusieurs acheteurs potentiels s’annoncent en même temps ou lors de la livraison des aliments : “Dans le domaine des soins aux chevaux, il faut pouvoir travailler sous pression. Mais comme nous travaillons main dans la main ici, les choses vont très bien”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *